La Tasmanie

Cette île-pays qui appartient à l’Australie est un écosystème à elle seule puisqu’elle regorge d’une faune et d’une flore encore inconnues du monde scientifique. La Tasmanie était considérée comme une terre d’exil par les colonies britanniques qui y envoyaient leurs bagnards, c’est aujourd’hui un refuge naturel préservé.

Le Delta de l’Okavango au Botswana

Ce delta intérieur a la particularité de ne pas avoir de débouché dans la mer. Les crues annuelles ont lieu en saison sèche, ainsi les animaux ont synchronisé leurs systèmes biologiques sur le rythme climatique.

La Patagonie

Ce territoire s’étend principalement en Argentine en débordant légèrement sur le Chili. Séparé par la Cordillère des Andes, cet espace offre une diversité étonnante de paysages, entre panoramas de glaciers et végétation rase.

Le Yukon

Situé au nord du Canada, les oiseaux migrateurs, plusieurs espèces de fleurs, grizzlis et mouflons de Dall fourmillent dans cet immense espace de 500 000 km². Cet espace sauvage de la taïga canadienne est réputé pour la diversité de sa faune.

Le cœur de Bornéo

Le cœur de l’île regorge de richesses. il est estimé que 6% de la biodiversité mondiale vit ici, au milieu de la forêt tropicale. Ce joyau naturel est cependant menacé par la déforestation. Les équipes du WWF œuvrent avec les autorités gouvernementales pour protéger ce poumon de l’Asie du Sud et freiner la déforestation.

Le parc national de Daintree

Situé en Australie, à l’extrême Nord du Queensland, la forêt tropicale existerait depuis 110 millions d’années, ce qui en fait une mine d’informations capitale pour comprendre l’évolution de la faune et de la flore australienne. Le parc national de Daintree est considéré comme l’un des plus vieux écosystèmes de la planète.

L’Himalaya occidental en Inde

Le parc national du Grand Himalaya abrite de nombreuses espèces de plantes et d’animaux endémiques ainsi que des glaciers permettant l’alimentation en eau de millions d’Indiens.

Fiordland 

Ce parc national situé sur la péninsule sud de la Nouvelle-Zélande étonne par la diversité de sa faune. Dauphins, phoques, pingouins mais aussi le kiwi, petite boule de plumes au long bec et le kakapo, le seul perroquet dans l’incapacité de voler.

Le salar d’Atacama au Chili

C’est l’un des plus grands gisements de lithium du monde. Des flamants roses ont élu domicile dans cet espace ce qui en fait un des paysages les plus spectaculaires qu’il est permis de voir. En raison de la très faible pollution lumineuse, le désert d’Atacama est un repaire idéal pour les observatoires astronomiques.

Le désert du Namib

Soumis à des conditions climatiques extrêmes depuis 80 millions d’années, il est considéré comme le plus vieux désert du monde. La dune 45 du désert du Namib culmine à 170 m de hauteur, un paysage d’une improbable beauté.