1. Les Mayas croyaient que le temps se divisait en cinq grands cycles, ou « Soleils ». Ce calendrier commence avec le « Premier Soleil » en l'an 20 236 av. J.C., qui dura 4 008 ans et se termina par un déluge.

2. Sport et rite religieux, le jeu de pelote maya porte une symbolique céleste. Le ballon en caoutchouc, représentant l’astre solaire, ne doit pas toucher le sol, assimilé, lui, à « l'inframonde », l'équivalent de l'enfer maya.

3. Sur certains sites précolombiens mayas, les archéologues ont découvert de longs tubes de pierre plantés dans la terre. Lorsque le soleil arrive à son zénith, sa lumière pénètre à l’intérieur et éclaire une grotte rituelle en sous-sol.

4. Dans la mythologie maya, le dieu du soleil se nomme « K'inich Ajaw ». Le mythe veut qu'à la tombée de la nuit, il se change en jaguar et règne sur Xibalba, l'inframonde.

5. De nombreux temples mayas sont dédiés au soleil, comme celui d’Izamal au Mexique. L'un des derniers a été découvert au Guatemala, en 2012, sous une pyramide. Consacré au « soleil nocturne », il daterait du 4e ou du 5e siècle.