1. Les “phénomènes lumineux transitoires”, soit des éclairs lumineux visibles à très haute altitude lors de puissants orages, portent des noms de créatures légendaires, tels que farfadets et elfes. Multiformes et multicolores, ces phénomènes, moins connus que les aurores boréales des ciels du Grand Nord, n’en sont pas moins surprenants.

2. Pour définir les couleurs composant un arc-en-ciel, Isaac Newton s’est basé sur le nombre de notes de la gamme musicale. Il a ainsi décrété qu’il y en avait sept (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet) alors qu’en réalité, le champ chromatique n’en compte que six, auquel le physicien et astronome a pris la liberté d’ajouter l’indigo.

3. Les cristaux de glace dans l'air peuvent créer, lors de nuits très froides, d'impressionnantes colonnes multicolores qui semblent s'ériger du sol à la verticale. Ils se font appeler piliers de lumière.

4. Les nuages prennent parfois des formes et des couleurs inattendues. C’est notamment le cas des nuages dits "duveteux", qui semblent accrochés sous un autre nuage ou de ceux baptisés "gloires du matin" qui ressemblent à des rouleaux géants. Il existe également des "nuages nacrés", qui se démarquent par leurs couleurs identiques à celles de l’arc-en-ciel. Décidément, les nuages sont emplis de mystères...

5. Spectaculaire, le "Skypunch" ou "trou virga" est un immense trou qui se forme au sein d’un épais tapis de nuages, dévoilant ainsi un ciel pur. Un phénomène dû aux gouttelettes contenues dans les nuages qui ont instantanément gelé et se sont agglutinées ensemble. Devenus trop lourds, ces blocs de cristaux tombent, ne laissant qu’un trou béant.