1. L'ancêtre de l'éolienne, qui tire son nom d’Éole, régisseur des vents, est bien sûr le moulin à vent. Apparu au 7e siècle en ancienne Perse, ses ailes actionnaient un mécanisme rotatif pour pomper de l'eau ou moudre du grain, des tâches auparavant effectuées par la force humaine ou animale.


2. Les premières éoliennes électriques industrielles (aérogénérateurs) furent conçues en 1890, grâce aux travaux du Danois Poul La Cour, 20 ans après la commercialisation de la dynamo.


3. Les pales des aérogénérateurs sont souvent faites de matériaux composites (fibres de verre ou résines polyester) que l'on retrouve dans les coques des bateaux. Légères, solides et d'une longueur moyenne de 15 mètres, elles représentent 2% du poids total de l'éolienne.


4. L'énergie délivrée par une éolienne n'émet aucun gaz à effet de serre. Le vent constitue naturellement une source d'énergie inépuisable en plus d'être renouvelable.


5. Profitant de l'étendue unique de son littoral, la France va augmenter la capacité de son parc éolien maritime pour atteindre 6 000 MW (Méga Watts)* d'ici dix ans, dépassant ainsi la puissance totale du parc éolien maritime mondial (5 400 MW), ce qui la placera en position de leader.