Si Amandine ouvre son blog en avril 2017, la jeune femme n’en est pourtant pas à son premier voyage. Journaliste de profession, « je me suis sentie frustrée de ne pas pouvoir partager, moi aussi, mes récits et mes photographies autour du voyage, sujet qui me passionne. J'ai donc décidé de créer mon propre espace où je pourrais m'exprimer librement », explique-t-elle. Ma Petite Escale était née. Ne restait plus à la jeune femme qu’à y coucher ses plus belles expériences. Et il y en a une qui s’est immédiatement détachée du lot : son séjour en Thaïlande. Un pays tout en contraste et en paradoxe qu’elle nous présente à travers cinq questions.

Bangkok a la réputation d’être une ville grouillante de monde et très saturée. Quelles ont été tes impressions ?

La ville de Bangkok peut être repoussante par certains aspects (la chaleur étouffante ou la pollution, par exemple), mais elle reflète une certaine réalité de la Thaïlande. C'est une ville qui ne dort jamais.J'ai aimé ce côté grouillant où l'on peut s'acheter à manger en pleine rue et effectuer une course folle en tuk-tuk sur l'autoroute. Pour m'éloigner un peu de l'agitation ambiante, j'ai trouvé un bar panoramique avec une vue incroyable sur la capitale. Il se situe au 61ème étage de l'hôtel Banyan Tree dans le quartier d'affaires. De là-haut, on peut admirer la ville tout en étant au calme. Si j'avais une bonne adresse à vous donner, ce serait celle-ci.

Les rues bondées de Bangkok
Les rues bondées de Bangkok

La « street food » est une institution dans la capitale thaïlandaise, quelles découvertes culinaires as-tu faites ?

Les plats que j'ai pu goûter dans la rue étaient bien souvent meilleurs qu'au restaurant. J'ai particulièrement apprécié les brochettes de crevettes et de poulpes grillés au barbecue, mais aussi les pancakes thaïs : de fines crêpes sucrées ou salées. On trouve également de délicieux smoothies confectionnés avec des fruits frais locaux.

Pad Thaï traditionnel
Pad Thaï traditionnel

Que retiens-tu de la culture locale ?

On ne l’appelle pas « le pays du sourire » pour rien. Les Thaïlandais sont vraiment des gens serviables et bienveillants. Ils aiment partager leur culture avec l’étranger. Le bouddhisme leur apprend à ne jamais perdre leur sang-froid. Plus qu’une religion, je trouve que c’est une belle philosophie de vie que de maîtriser ses émotions afin de rester calme en toutes circonstances. J’aimerais pouvoir en faire autant (rires).

Un moine bouddhiste
Un moine bouddhiste

Si tu devais nous faire découvrir les plus beaux endroits de ton séjour, où nous emmènerais-tu ?

Sur l’île de Koh Phi Phi, sans aucun doute. En particulier la célèbre plage de Maya Bay, qui a servi de décor au film « La plage ». J’en suis restée bouche bée. Il faut seulement y aller très tôt le matin pour éviter la horde de visiteurs ! Koh Lanta dans le sud de la Thaïlande. On y trouve des plages désertes et des forêts sauvages. Rien de tel pour se sentir comme Robinson Crusoé.

La merveilleuse île de Koh Phi Phi
La merveilleuse île de Koh Phi Phi

Prête à repartir pour une nouvelle aventure thaïlandaise ?

Oui, j’aimerais y retourner pour explorer le nord du pays. On dit de cette région que c’est la plus authentique. Je voudrais visiter la ville de Chiang Mai et assister à la fête des lumières pendant laquelle des milliers de lanternes sont lâchées dans le ciel. C’est le genre de spectacle que j’aimerais voir au moins une fois dans ma vie.