Avec sa vieille médina, son souk aux olives, ses épices, Casablanca n’a rien perdu de ses racines. Pittoresque et traditionnelle tout en embrassant la modernité, elle est à l’image du pays : pleine de saveurs. Une madeleine de Proust pour le directeur technique de la Fédération Française de tennis, Arnaud Di Pasquale, qui est né et a grandi dans cette ville. Au delà de son attachement à Casablanca, c’est tout le littoral marocain qu’il affectionne de Rabat à Essaouira, la perle bleue, aussi chère au coeur de la comédienne Marie Bunel.