Le succès écologique de la ville s'articule autour d'une pensée éco-durable. Ce dénominateur commun s'applique à toutes les décisions prises en faveur de l'environnement, ainsi la capitale danoise intègre des mesures et des solutions écologiques à l'ensemble de sa politique urbaine. Pour faire simple, lorsqu'un entrepreneur ouvre son restaurant, il prévoit une place pour son potager et participe individuellement à la mise en place d'une cuisine à "filière courte" profitable à tous les habitants. Résultat : un produit biologique sur dix est issu de l'agriculture urbaine.

Le vélo, moyen de transport numéro un

Autre exemple significatif de l'art de vivre zen qui règne dans la capitale : le vélo. Avec ses 400 kilomètres de pistes cyclables, l'infrastructure de la ville démontre que la bicyclette est non seulement un moyen de transport sain et rapide mais qu'il contribue surtout à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Grâce aux efforts collectifs, la métropole est en passe de devenir la première capitale du monde neutre en carbone avant 2025.

Les bains portuaires, une réussite écologique novatrice

Saviez-vous qu'à Copenhague on associe avec plaisir baignade et port ? Quoi de plus sympathique que d'enfiler son maillot de bain pour piquer une tête en plein centre ville. Une fois n'est pas coutume, la capitale danoise se hisse en haut du podium écolo et bien-être en bénéficiant des eaux portuaires les plus propres d'Europe. Copenhague est indéniablement un exemple de ville durable à suivre. Sa dynamique écologique pousse l'ensemble des pays européens à revoir ses politiques environnementales afin de pédaler fièrement aux côtés de la grande dame verte.