Pour le journaliste littéraire François Busnel, le Dakota du Sud, au cœur des grandes plaines américaines, est le dernier vestige de ce qui pouvait exister avant la présence humaine. Sacrée pour les Cheyennes mais aussi pour les Sioux, la Cheyenne River traverse l’Etat de part en part. Le parc national des Badlands, cogéré par la tribu des Oglalas, est resté une terre préservée pour nombre de troupeaux de bisons, réintroduits en toute liberté dans le territoire. De grands espaces qui évoquent l’idée de nouvelle frontière et de liberté pour François Busnel.

« Perdre son temps mais intelligemment, avec des livres »
François Busnel présente son livre "Mon Paris littéraire", Flammarion

Avec la publication de Mon Paris littéraire édité chez Flammarion, le journaliste François Busnel nous invite à une promenade dans la capitale des librairies. Quartier par quartier, il répertorie les librairies indépendantes de la Ville Lumière. Il s’attache aussi à partager ses meilleurs « coins lecture » : squares, bistrots, bouquinistes et bibliothèques sont autant de lieux propices à la lecture. Dans ses itinéraires à travers Paris, François Busnel invite chacun à (re)découvrir les lieux où ont été créés les plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française.

François Busnel dans le Dakota du sud – États-Unis