Originaire de Nice, le joueur de tennis Gilles Simon évoque le paradis de l’île des Pins. Situé au sud-est de la Nouvelle-Calédonie, l’île aux 1 000 lagons est l’un des sites les plus visités de l’archipel. Son nom, il le doit à James Cook qui, en 1774, n’osa débarquer au vu de ces gigantesques pins colonnaires, atteignant pour certains plus de 50 m. Avec un peu moins de 2 000 habitants, l’île a su conserver son aspect sauvage. Dans la baie du même nom, la piscine naturelle d’Oro offre des eaux turquoise bordées de falaises de corail sur lesquelles viennent se briser les vagues de la haute mer.

« L’année 2017 sera encore bien chargée »
Gilles Simon débute une nouvelle saison sportive

Gilles Simon débute la nouvelle année sur les chapeaux de roues. Après un passage malheureux en janvier à l’Open d’Australie, battu au 3e tour, il apprend qu’il est sélectionné par Yannick Noah, capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, pour le 1er tour de la compétition contre le Japon. Une victoire haut la main pour le Niçois qui, en février, l’emporte en trois sets contre Yoshihito Nishioka, qualifiant la France pour les quarts de finale en avril prochain. Roland-Garros en mai, Wimbledon en juillet et l’US Open en septembre...  la saison 2017 s’annonce haute en couleur pour le champion français.

Gilles Simon sur l'île des Pins en Nouvelle-Calédonie