Volcans rouges et volcans gris

Plus grand volcan d’Europe, l’Etna a connu plus de cent éruptions au cours du 20e siècle. Un record pour celui qui se classe dans la catégorie « rouge » des volcans effusifs. Avec ses éruptions incessantes de laves fluides, l’Etna est un modèle de volcan rouge. On le découvre dans une montée balisée aux airs de voyage au centre de la Terre.

Davantage explosive, l’île de Stromboli abrite un volcan gris, un cône presque parfait duquel s’échappe parfois de gigantesques panaches de fumée. Sa monumentale beauté lui a longtemps valu le surnom de « phare de la Méditerranée », et a même inspiré le réalisateur Roberto Rossellini dans son film Stromboli, un classique du néoréalisme italien.

Non loin des flancs escarpés du Stromboli, l’île de Vulcano appartient au même archipel volcanique des îles Éoliennes, au Nord de la Sicile. Elle tire son nom du dieu forgeron Vulcain, qui y aurait établi son atelier. C’est au Vulcano qu’on doit le nom même des volcans.

Cohabiter avec les monstres de feu

De retour sur le continent, le mont Vésuve, dans la baie de Naples, est resté dans toutes les mémoires depuis sa gigantesque éruption en 79 après Jésus-Christ. Tragédie pour les villes d’Herculanum et de Pompéi, son explosion a pourtant permis de conserver intacte la richesse du patrimoine antique de ces deux cités. À l’époque déjà, les Romains profitaient largement des bienfaits des sources chaudes et soufrées des champs Phlégréens, une série de cratères à quelques kilomètres seulement du Vésuve.

Dangereux et imprévisibles, les volcans enrichissent en même temps les sols alentours et permettent aux hommes de développer une agriculture fertile. Dans la région du Basilicate, le mont Vultur, aujourd’hui éteint, protège de ses auspices un vignoble renommé qui porte son nom – une appellation protégée.

En Toscane, le volcan de Larderello est de son côté devenu un des laboratoires de l’énergie de la Terre convertie en chaleur – au point de produire aujourd’hui plus de 10% de la géothermie mondiale. La possibilité d’une cohabitation avec ces curieux monstres de feu qui n’ont pas encore révélé tous leurs secrets.