Nos invités sont nombreux à avoir succombé aux charmes de la Tanzanie et de ses grands espaces sauvages. Nous avons ainsi parcouru le massif du Ngorongoro avec Allain Bougrain-Dubourg, le Kilimandjaro avec Tom Leeb et Zanzibar avec Romain Puértolas. La primatologue Jane Goodall nous invite cette fois pour une déambulation dans le parc national de Gombe, peuplé de chimpanzés. Elle y pose le pied pour la première fois en 1960, pour les besoins de ses recherches sur les primates. Depuis, c’est avec le même regard ébahi qu’elle le redécouvre. Admirer la canopée filtrer les rayons du soleil pendant que les singes hurlent à tout va est une expérience inédite, comme une façon d'entrer en communion avec la nature et notre proche plus proche cousin. Il en va donc à chacun des visiteurs d’en prendre le plus grand soin pour que jamais ne cesse ce tohu-bohu.

« Ce livre est une plongée dans le monde extraordinaire des plantes »
Jane Goodall présente son nouvel ouvrage " Graines d'espoir ".

Dans son nouvel ouvrage Graines d’espoir, publié en octobre dernier aux éditions Actes Sud, la primatologue Jane Goodall délaisse ses amis les chimpanzés pour s’intéresser aux végétaux. Plus particulièrement, aux impacts qu’ont sur eux la mondialisation et le réchauffement climatique. Pourtant, en démontrant les liens inextricables qu’il existe entre le monde végétal et animal, elle revient à ses premiers amours. Tout s’imbrique au sein d’un écosystème et chaque espèce est nécessaire à la survie d’une autre. Nourriture de base de nombreux animaux, la disparition des plantes serait donc une menace pour la survie de ces espèces et ainsi de suite. Plus qu’un avertissement, ce livre est un réveil des consciences car comme son titre le laisse penser : il n’est pas trop tard pour agir.