Les oiseaux étaient certainement les premiers habitants de l’île de La Réunion, trésor de biodiversité, bien avant l’arrivée de la première âme humaine portée par la brise marine. Du littoral aux abords des plaines, découvrez ces espèces ornithologie qui enchantent, de par leur beauté et leur chant, le quotidien des amoureux de La Réunion dont Bernard Le Coq fait parti.

Paradis des oiseaux

Au milieu de l’océan, de Saint-Denis à Saint Joseph, les espèces d’oiseaux sont peu nombreuses, mais ô combien précieuses. On recense ainsi 19 espèces indigènes dont 9 espèces et 2 sous-espèces sont endémiques, évoluant avec une vingtaine d'espèces d'oiseaux exotiques. Parmi eux, le paille-en-queue, symbole même de l’île tropicale. Cet oiseau à plumage blanc rayé de traits noirs et de plus d’un mètre d’envergure se révèle être l’un des plus gracieux. Son vol harmonieux le mène directement aux falaises dans lesquelles il se niche pour se reproduire. En randonnée dans les sentiers, à travers les forêts ou même sur le littoral, vous croiserez forcément un papangue, autre espèce incontournable de l’île, unique rapace de La Réunion et l’un des oiseaux les plus rares du monde. Enfin, plus hauts en couleur mais moins imposants, l’oiseau bélier, le cardinal et le bec rose, respectivement jaune, rouge et au bec à la teinte lilas, accompagnent régulièrement les randonneurs lorsque le ciel revêt une teinte azur.

Espèces uniques au monde

Ancien emblème locale originaire de l'archipel des Mascareignes dont l'île Rodrigues aux paysages de carte postale, le Dodo, aussi appelé l'oiseau solitaire, fait partie des premiers à avoir disparu de La Réunion. Cette sorte de gros dindon au plumage sombre et au bec crochu aurait été dévoré par les premiers colons. Aujourd'hui, de nombreuses espèces sont, elles aussi, menacées d’extinction. Présentes exclusivement au cœur de l’océan Indien, il est possible de les approcher. Parfois même les toucher. Toujours dans le respect pour mieux préserver cette faune si précieuse à l’île. C’est notamment le cas de l’oiseau la Vierge, aux teintes contrastées de roux, gris et noir bleuté, mais aussi de l’oiseau blanc et de l’oiseau vert, deux endémiques appartenant à la famille des Zosteropidae.

Ne vous privez pas d'une balade sur les chemins de la Plaine d’Affouches surplombant le nord du cirque naturel de Mafate faisant partie du trèfle sacré de l'île, vous y croiserez sûrement le tec-tec, oiseau forestier protégé par un arrêté ministériel depuis 1989. Admirez également le mainate, passereau jaune et noir évoluant essentiellement dans dans la forêt de Bébour Bélouve, sans oublier le Pétrel de Barau, que vous pourrez apercevoir sur la bordure de l’île, au-dessus de l’océan Indien.

Une majorité des oiseaux présents à La Réunion sont aussi exotiques que rares, raison pour laquelle ils figurent sur la liste des espèces protégées. S’ils peuvent s’admirer depuis chaque angle de cet endroit paradisiaque, il est essentiel de respecter leurs lieux de vie ainsi que leurs habitudes. Pour que leurs plumages colorés et leurs bavardages continuent de rythmer vos visites.