À quelques encablures de la côte orientale nord de l’Australie, la plus grande île de sable au monde se laisse bercer par les remous de la mer de Corail. D’une superficie de 1840 km² pour 123 km de long, l’île Fraser a été baptisée « K’gari » par les Aborigènes. Et ils ne s’y sont pas trompés puisque c’est littéralement un vrai « paradis », au même titre que ses voisines les îles Whitsundays. Bordées d’interminables plages immaculées, où il est certes interdit de se baigner en raison des requins, cette vaste portion de terre insulaire possède bien d’autres atouts. Notamment, une épaisse forêt tropicale humide dont la particularité est de pousser à même le sable. Le long des côtes, fougères préhistoriques et eucalyptus remplacent les traditionnels palmiers. Un écosystème rare qui vaut à l’île son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Entre les dunes dorées et ce manteau verdoyant, près d’une quarantaine de lacs d’eau douce se cachent des regards. Avec ses eaux bleues profondes et ses croissants de sable chaud, le lac Mckenzie est sans conteste le plus populaire. D’autant plus qu’ici la baignade est fortement conseillée !