Parce qu’en Italie, la pizza napolitaine n’a pas l’apanage des plaisirs de la table, LOJTE met à l’honneur la cuisine toscane. Réputée pour ses paysages verdoyants et sa capitale Florence, ancien berceau des Médicis, la région gagne également à être connue pour sa tradition gastronomique.

Le pain, roi de la cuisine toscane

En Toscane, aucun repas digne de ce nom ne saurait se passer de pain. Accompagnement indispensable, il trône au centre de la table comme dans les recettes. Son goût moins marqué que la baguette française est dû à l'absence de sel. D’où son nom « pane sciocco », qui signifie « pain fade ». Au Moyen Âge, les taxes sur le condiment étant de plus en plus élevées, les agriculteurs ont cessé de payer l’impôt. Ne pouvant se passer de pain, ils en ont fabriqué un sans sel. Une recette aujourd’hui devenue une véritable institution. Ingrédient toscan phare, le pain se décline notamment en antipasti et en salade. Comme dans la panzanella, qui mêle tomates, oignons crus et morceaux de pain ramollis dans l’eau vinaigrée. Le tout, généreusement arrosé d’huile d’olive. Issue de l’art de vivre paysan, cette recette figure aujourd’hui à la carte de tous les restaurants toscans.

Une farandole de produits locaux

Très influencée par le régime méditerranéen et la tradition rurale, la cuisine toscane fait la part belle aux fruits et aux légumes. Surnommés affectueusement les « mangeurs de haricots », les habitants apprécient particulièrement le fagioli. Importé durant la Renaissance, ce haricot blanc, cultivé dans la région, se déguste sous toutes les formes. En plat, en accompagnement et même en soupe, comme dans la ribollita. Un potage de légumes, de haricots et de pain typique de la région.

Autre fierté locale, la bistecca alla fiorentina - comprenez la côte de boeuf à la florentine. Issue de la race locale chianina, cette pièce de viande savoureuse doit être cuite sur le grill avec une rapidité et une précision d’orfèvre. Sans doute le met le plus prisé des visiteurs. Pour le dessert, si vous optiez pour une part de panforte ? Originaire de Sienne, ce gâteau se compose de fruits secs, confits et d’épices. Initialement servi pendant la période de Noël, sa popularité est telle qu’il se déguste désormais tout au long de l’année.

Vous l’aurez compris, en Toscane, le terroir et la tradition ont du bon. Ne nous reste plus qu’à vous souhaiter « un buen appetito » !