Après leur périple en Inde, les co-fondateurs de CLIMACTION, Thibaut Aaron et Marine Dupont, ont mis le cap vers la Malaisie. Un nouveau temps fort de leur Energy Transition Tour organisé en partenariat avec ENGIE*.

Un parcours entre terre…

Arrivés à Kuala Lumpur, les climacteurs découvrent une ville où modernité et traditions s’allient. Tantôt à la pointe de l'avant-gardisme, en témoigne les Petronas Towers dont la silhouette dentelle la skyline, tantôt pittoresque, avec ses quartiers typiques à l’image de Brickfields le « Little India », la capitale du pays s’est construit autour de cette dualité qui fait tout son charme. Ce ne sont pas Thibaut et Marine qui diront le contraire, eux, dont le regard a défié les gratte-ciel. Eux qui ont plongé au coeur de la diversité culturelle locale. Car si la religion d’État est l’islam, la Malaisie abrite d’autres religions, dont le bouddhisme, le taoïsme ou encore l’hindouisme. Les grottes de Batu sont d’ailleurs le plus grand sanctuaire hindou en dehors de l’Inde. Un site spectaculaire dont les jeunes gens gardent un souvenir impérissable. Toutes ces visites n’occultent pas leur principale mission : comprendre la situation énergétique du pays et les solutions mises en place. Un objectif qui les mène, notamment, à Azharuddin Ismail, manager de la « cooling plant » de Pendinginan Megajana. Cette entreprise, avec laquelle collabore ENGIE, possède et gère le réseau froid de la ville de Cyberjaya, surnommée « la Silicon Valley de Malaisie ». L’extension de leurs installations permettent de réduire près de 1 160 tonnes d’émissions de CO2 par an. L’occasion pour CLIMACTION de se pencher sur « les enjeux de la fraîcheur dans les pays chauds, et sur les solutions moins énergivores que l'air conditionné », comme ils l’expliquent.

… et mer

La Malaisie étant également un pays insulaire, les membres de CLIMACTION en ont profité pour voguer d’île en île. Au programme : plages dorées, eau turquoise et faune exotique. Comme à Pangkor Island. Paradis des toucans, ces oiseaux au bec climatiseur survolent les lieux. Enfin, dernière escale sur l’archipel des Perhentian, situé au large de la côte occidentale de la Malaisie. Préservées par un parc national, ces îles sont l’Arcadie des amoureux de la nature. Pas étonnant que le pays y ait installé ses deux seules éoliennes. Une épopée maritime qui conclut le séjour de CLIMACTION en Malaisie. En attendant de les retrouver, suivez leur Energy Transition Tour sur leurs réseaux sociaux : Facebook , Twitter , Instagram .

*ENGIE, Groupe engagé pour la transition énergétique, soutient l’association CLIMACTION dans la réalisation de son projet Energy Transition Tour. Un tour du monde qui vise à mettre en lumière les initiatives en faveur de la protection de l’environnement, de la lutte contre le réchauffement climatique et de l’accès des populations à une énergie plus propre.