Rares sont les départements à posséder autant d’itinéraires pédestres que la Manche. Entre sentiers de grandes randonnées, aussi appelés GR, et chemins plus confidentiels, cette dernière s’offre aux randonneurs émérites comme aux promeneurs du dimanche. Quelques soient vos aptitudes physiques, vous y trouverez toujours de quoi satisfaire votre quête de grand air.

La Manche au long court

Traversée par le célèbre GR34, la Manche met à l’épreuve les randonneurs. Cet itinéraire qui longe les côtes bretonnes dans leur intégralité ne manque pas d’épouser les falaises manchoises. Depuis Carentan jusqu’à la baie du mont Saint-Michel, il revêt le doux nom de sentier du littoral. Si cette appellation laisse entrevoir une simple balade côtière, la réalité est tout autre. Depuis les marais verdoyants du Cotentin et leurs tapis de bruyère, en passant par les vertigineuses falaises de la Hague qui plongent dans la mer, c’est un condensé de nature sauvage qui se déploie le long de ce chemin. Ses quelque 400 kilomètres se parcourent les cheveux au vent et les yeux grands ouverts pour ne pas perdre une miette du spectacle. Caressé par les embruns, qu’il fait bon découvrir cette terre au rythme des allées et venus de la mer. Tantôt paisible et tantôt déchaînée, celle-ci se dévoile dans toute sa splendeur. Notamment, dans la baie du mont Saint-Michel, théâtre des plus grandes marées d’Europe. Le sentier des douaniers cède alors sa place à un dense réseau pédestre, initié au Moyen Âge par les pèlerins venus de toute l’Europe. Parmi lesquels, le chemin de Cherbourg : 200 kilomètres entre réminiscences cinématographiques de Jacques Demy, instantanés marins et oeillades rêveuses vers les îles de Jersey et Guernesey. De quoi oublier tous ces kilomètres parcourus.

Petites déambulations, grandes émotions

Les longues distances vous effraient ? N’ayez crainte, la Manche présente un entrelacs de sentiers accessibles même au moins aguerri des randonneurs. Idéals pour une promenade dominicale en famille comme pour une méditation solitaire, ces chemins syncrétisent le capital paysager du département. En quelques kilomètres, le marcheur se retrouve confronté à des panoramas grandioses. Comme le long du circuit des cascades dans le Mortainais, au bout duquel se déversent les plus grandes chutes d’eau de l’ouest de la France. Il est également possible de n’emprunter qu’un tronçon des GR. Libre à vous d’inventer votre propre randonnée et de vous laisser happer par le pouvoir hypnotique des paysages manchois.