Perle du Finistère, elle passerait presque inaperçue. Moins célèbre que l’archipel des Glénan, la minuscule presqu’île de la pointe de la Torche se cherche du doigt sur la carte du pays Bigouden. Enfin, on finit par la trouver, délicate excroissance à l’ouest de la commune de Plomeur.

Ici, près de la pointe de Penmarch, au sud la baie d’Audierne, les oiseaux migrateurs survolent galets, hautes herbes, tapis de sable parsemés de jacinthes et champs de tulipes. On croise également des dolmens en haut des tumuli, et des surfeurs en contrebas. Enlacée par le vent et la puissance des vagues, la presqu’île se pose en site de référence pour les sports de glisse. L’École de Surf de Bretagne a d’ailleurs établi ses quartiers sur l’unique route la reliant au continent. Un passage obligé pour les visiteurs ou les randonneurs venus admirer les richesses mégalithiques de la pointe de la Torche, classée monument historique depuis près de soixante ans.