C’est au large des côtes chiliennes que se cache le royaume de la vie animal : la réserve nationale de Humboldt. Située face aux régions d’Atacama et de Coquimbo, cette dernière comprend les îles Chanaral, Choros et Damas. Entre terre et mer, les 880 hectares dont elle dispose sont entièrement destinés à l’épanouissement de la biodiversité locale. Ici, aucun habitant. Juste des phoques qui lézardent au soleil, des pélicans qui guettent les poissons et des manchots de Humboldt, bien sûr, qui se dandinent sur les plages. Leur colonie, qui compte 80 % de la population mondiale de l’espèce, a donné son nom à la réserve. Un foisonnement de vie qu’il convient de traiter avec la plus grande mansuétude. Afin de pas troubler la quiétude de ces habitants hors du commun, seule l’île de Damas est accessible aux visiteurs, dont le nombre quotidien est limité. Un sanctuaire des plus préservés.