Moins facile d’accès et moins célèbre que le magnétique comté de Kerry, le Donegal se mérite. Toutefois, les efforts des valeureux qui s’y rendent sont récompensés par un spectacle dont seule l’Irlande a le secret.

Imaginez une terre perdue aux confins d’une île battue par les vents. Bordée d’immenses parois rocheuses déchiquetées, cette dernière se mue soudain en d’interminables landes de bruyère, constellées de châteaux en ruine. Des labyrinthes de verdure et de pierres où les moutons se perdent à leur guise. Âpre et poétique à la fois, le Donegal matérialise la dualité de la nature. Celle qui lui confère son incontestable souveraineté. Rejoignez les Slieve League pour vous en convaincre. Deuxièmes plus hautes falaises d’Europe, elles dominent les eaux sibyllines. Ici, les vagues s’écrasent à leurs pieds dans un vacarme tonitruant, dont les notes graves forcent l’admiration autant que la crainte.