Sous les climats froids, tempérés et même arides, on trouve cette boule de piquants à l’état naturel sur trois continents (Europe, Asie et Afrique). Grand solitaire, le hérisson est insectivore ce qui fait de lui le meilleur assistant-jardinier contre les insectes, parasites, etc. Pour peu qu’on n’utilise pas de produits chimiques de jardinage – première cause de mortalité des hérissons. La nuit, cette charmante boule de pics mène une vie de patachon. Grand baroudeur, il peut ainsi parcourir jusqu’à trois kilomètres pour trouver sa nourriture.

Ses pics, le hérisson a de quoi en être fier : il est l’un des rares mammifères à être munis de piquants. Quelques heures seulement après sa naissance, il voit apparaître ses premières pointes, une défense naturelle qui atteint entre 5 000 et 7 500 piquants à l’âge adulte. Grâce à un muscle puissant situé sous les piquants, le hérisson se transforme en boule invincible et mortelle pour ses prédateurs. Un indestructible qui n’a quasiment pas vu son espèce évoluer depuis son apparition, il y a plus de 15 millions d’années.