Sommet culminant de Bali avec ses 3 142 mètres, le volcan Agung semble flotter au-dessus de sa ribambelle de nuages qui ne le quitte jamais. Sa dernière éruption date des années 60 mais depuis le mont mène une activité plutôt paisible. Les balinais lui vouent un culte sans pareil : dans la mythologie hindoue, il serait associé à la montagne Meru, centre du monde et demeure des dieux. Au pied du volcan se dresse le temple de Besakih qui est consacré aux trois plus grandes divinités hindoues : Brahma, Vishnu et Shiva, c'est le sanctuaire le plus vaste et le plus vénéré de l'île. Pour les amateurs de randonnée, l'ascension est envisageable moyennant une bonne condition physique, le panorama est la récompense ultime de ce périple. Un conseil : la tradition préconise une montée nocturne pour une arrivée au lever du soleil. Encore dépourvu de nuages à une heure si matinale, le ciel s'embrase pour livrer un nuancier de couleurs subtiles... pas de doute, les dieux sont bien les chefs d'orchestre de ce show lumineux !
Le volcan Agung à Bali.