Á une dizaine de km de « Nissa la bella » et de son tourbillon architectural, la presqu’île du Cap Ferrat, elle, s'enorgueillit de somptueuses villas. Perchées sur leurs éperons, ces dernières contemplent le large. Un panorama digne des plus belles cartes postales dont les visiteurs peuvent profiter au fil des chemins pédestres. Parmi les plus époustouflants ? Celui du littoral, bien sûr. Depuis Saint-Jean-Cap-Ferrat à la plage de Passable, en passant par le fameux phare du Cap, cet itinéraire se déploie sur près de 11 km. Falaises aiguisées, criques secrètes et pinèdes odorantes s’y succèdent, gardant toujours en ligne de mire l’imprenable nappe bleue de la mer. De quoi prendre toute la mesure de l’expression « Côte d’Azur ».