À Reykjavik, la nature s’invite volontiers au coeur de l’espace urbain. En témoigne le lac Tjörnin, dont la nappe d’eau se déploie en plein centre-ville. Sans être immense, cet « étang » - traduction littérale de son nom -, est l’un des lieux favoris des habitants de la capitale islandaise. De balades estivales en figures improvisées en patin à glace, il est la toile de fond de toutes les activités en plein air. Bordé d’anciennes demeures en bois colorées et de la pittoresque église Frikirjan, le lac Tjörnin invite à la détente sous les auspices d’une quarantaine espèces d’oiseaux. Goélands, sternes arctiques et cygnes majestueux viennent s’y détendre les pattes. En hiver, une partie de son épaisse couche de glace est ainsi dégelée grâce à la chaleur géothermique provenant des sources chaudes alentour, pour leur permettre de profiter de ses eaux. Sur le lac Tjörnin, les joies de la nature se renouvellent au fil des saisons, pour le plus grand plaisir des citadins comme des ornithologues en herbe.