Qui n’a jamais rêvé de déambuler paisiblement dans une ville sans être importuné par les véhicules ? Pour toucher du doigt cet idéal, direction la province de Galice en Espagne. C’est là que se cache Pontevedra, première ville au monde sans voiture. Tout remonte à la fin des années 1990 quand le centre historique de la paisible cité est engorgé par les voitures. Entre les problèmes de qualité de l’air et le danger que représente un tel trafic pour les piétons, la ville interdit la circulation automobile, s’imposant comme la pionnière de la mobilité durable. Les trottoirs, qui ne sont plus d’aucune utilité, sont supprimés. À la place : bancs, espaces verts ou encore aires de jeux invitent les habitants à se réapproprier l’espace urbain. En une quinzaine d’années, la pollution a diminuée de 61%. Désormais, à Pontevedra, 70% des déplacements se font à pied. Une initiative, certes sans concession, mais dont il grand temps de s’inspirer pour qu’il fasse toujours bon respirer au coeur des villes.