« Oui, la Provence, les champs de lavande, merci pour le cliché », dites-vous ! Si ce poncif a la vie longue, c’est sans doute parce que sa légitimité ne se discute pas. Vous connaissez donc la lavande comme emblème mais avez-vous déjà pris la route des champs de lavande ? De la Drôme aux Alpes-Maritimes, en passant par le Vaucluse et le Luberon, ce parfum si atypique embaume les routes de juin à août. Chemins de traverses, itinéraires bis ou express, ce voyage est une idée à noter dans votre carnet de découvertes. Entre parfumeries, distilleries traditionnelles, la lavande sous toutes ses formes n’a pas fini d’épater le monde entier. Une exception française qui séduit notamment pour ses propriétés médicinales. Insomnies, anxiété ? Quelques gouttes de lavande dans votre infusion vous aident à retrouver un peu de sérénité. En cas de petite blessure ou de légère brûlure, la lavande aspic soulage la douleur et facilite la cicatrisation, un antiseptique efficace et naturel. Sans oublier le ballotin de fleurs séchées glissé dans votre pile de pulls, juste pour le plaisir des sens. La lavande se décline et nous, on s’incline !

Banon est une étape clé de la route des champs de Lavande.