Entourée par la mer Égée et par la mer Ionienne, la péninsule du Péloponnèse n’est reliée au continent que par l’isthme de Corinthe, bande de terre large de 6 km seulement. Un espace qui s’étend pourtant sur quelques 21 549 km² et que la journaliste et écrivaine française Sophie Fontanel souhaiterait voir préserver. Poros, Égine et Hydra : la région recèle des plus beaux trésors de la Grèce antique. Parmi lesquels le site d’Épidaure, avec son sanctuaire et son théâtre. Un lieu magique où résonnent, aujourd’hui encore, les plus beaux chants lyriques à l’occasion du festival hellénique

« Le journal d’une femme qui arrête de se teindre les cheveux »
Sophie Fontanel présente son nouveau livre "Une Apparition", Éditions Robert Laffont

Un soir d’été, Sophie Fontanel choisit d’arrêter de camoufler ses cheveux blancs avec des colorations. Dans un livre qu’elle intitule Une Apparition, paru le 17 août 2017 aux Éditions Robert Laffont, cette ancienne journaliste du magazine Elle tient un journal très documenté de cette « naissance » : celle d’un panache de blancheur qu’elle assume avec fierté. Son objectif ? Libérer les femmes – mais aussi les hommes – de leurs à priori sur le vieillissement. Un moyen pour que chacun repense sa conception de la beauté et s’accepte au naturel. 

Sophie Fontanel dans la péninsule du Péloponnèse, en Grèce