Parmi les grands emblèmes écossais, on retrouve Nessie, le monstre du loch Ness, le whisky*, le golf, sport national, et bien sûr… le kilt. Pourtant, ce costume traditionnel ne serait pas 100 % « made in Scotland » puisqu’il puiserait ses origines auprès des jupes portées par les Vikings, pirates scandinaves qui ont conquis le nord de l’Europe à partir du 8e siècle. Une version que nient certains historiens. Vous l’aurez compris, la filiation du kilt n’est pas simple à démêler. Pourtant, tout le monde tombe d’accord sur le fait que ce sont les habitants des Highlands, cette région mystérieuse, qui ont contribué à sa renommée nationale.

Le vêtement identitaire des « hautes terres »

Au 18e siècle, les Highlanders délaissent leur « feileadh mor », une sorte de plaid enroulé autour de la taille puis rabattu sur l’épaule, pour une version simplifiée : le « feileadh beag », qui correspond au kilt tel que nous le connaissons. Très pratique, cette jupe portefeuille en tartan, plissée dans le dos, fait l’unanimité chez les chefs de clans et est rapidement adoptée par les habitants. Un symbole identitaire que le roi d’Angleterre George II interdit, en 1745, suite aux révoltes jacobites, menées essentiellement par les hommes des « hautes terres », pour le destituer du trône. Prohibé, ce vêtement devient alors plus populaire que jamais. Notamment chez les aristocrates qui s’en emparent dès 1782, date de sa réhabilitation par le pouvoir, revendiquant, par là-même, un sentiment d’appartenance bien plus fort envers l’Écosse qu’envers la Couronne. C’est à cette époque que les clans et grandes familles adoptent le tartan comme signe distinctif.

Si le kilt est aujourd’hui essentiellement porté lors des cérémonies officielles, des rassemblements et des mariages, il traverse les époques. Des créateurs de renom, comme la Britannique Vivienne Westwood, et le Français Jean-Paul Gaultier, se sont même attachés à lui insuffler une touche de modernité. Vous savez tout sur le kilt...ou presque. Pour celles et ceux qui se demanderaient encore ce que les hommes portent en-dessous, demandez leur, ce sera « kilt ou double » : certains garderont le mystère tandis que d’autres répondront avec humour : « le futur de l’Écosse » !

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Á consommer avec modération.