Réseau de failles, de crevasses et d’aiguilles rocheuses, les Tsingy du parc national de Bamaraha : un spectacle unique au monde. Sur la côte ouest de Madagascar, ce relief déchiqueté a été formé par le dépôt de fossiles et de coquillages au fond de l’océan il y a 200 millions d’années. Ces couches sédimentaires ont ensuite été façonnées par le retrait progressif de la mer et l’érosion, à l’instar des Pancake Rocks en Nouvelle-Zélande. Ces cathédrales de calcaires auraient servi de refuges naturels aux premiers habitants de l’île, les Vazimba. Anciens sites d’habitations, les Tsingy étaient également des lieux de culte et de cérémonie : des tombeaux y sont encore abrités aujourd’hui. Dans cet univers minéral spectaculaire, la végétation trouve sa place sous forme de forêt dense et sèche. Les nuances de vert s'entremêlent ainsi au gris métallique des éperons rocheux, qui peuvent s’élever jusqu’à 100 mètres de hauteur. Au milieu de cet étonnant décor, les visiteurs chanceux apercevront des espèces animales endémiques, tels que le minuscule caméléon Brookesia perarmata, l'aigle pêcheur de Madagascar ou encore le lémurien aye-aye, dont la vilaine frimousse en surprendra plus d’un.

Les Tsingy de Bamaraha, sur la côte ouest de Madagascar.